Comment optimiser l’étanchéité de son toit-terrasse ?

Comment optimiser l’étanchéité de son toit-terrasse ?

Il est important de vérifier l’étanchéité du toit-terrasse, car c’est une zone assez sensible du fait des infiltrations qui se glissent petit à petit dans le béton avec le temps. De plus, c’est un endroit plutôt difficile d’accès et souvent, on l’oublie purement et simplement.


Généralement, le toit-terrasse est enduit d’une membrane de bitume qui est soudée directement au béton. Mais au bout de quelques années, des trous peuvent se faire dans le revêtement, ou bien le conduit d’évacuation de l’eau des pluies est obstrué par différents éléments : feuilles, brindilles ou autres petits objets. A partir de là, il est urgent de penser à faire des travaux pour s’assurer de l’étanchéité de son toit-terrasse ou de la renforcer.

Pour ce qui est des autres mesures de sécurité, concernant notamment la protection de vos biens ou la protection contre les intrusions, vous retrouverez toutes les informations nécessaires sur le site securite-audit, site expert en sécurité et habitat. 

Pour avoir un toit-terrasse bien étanche

Au cas où la membrane bitumée du toit-terrasse n’est que peu abîmée et que le problème ne soit pas trop grave, il suffit d’y rajouter quelques rapiècements. C’est assez simple et économique pour optimiser l’étanchéité de cette partie.
Par contre, si le revêtement est sérieusement endommagé et que celui-ci ne présente plus aucune adhérence au support, il est indispensable d’arracher la couche d’origine et de la remplacer totalement.

Garantir l’étanchéité du toit-terrasse

Il est possible que l’actuel revêtement de votre toit-terrasse ait été constitué d’une pellicule en finition aluminium. Et si vous devriez déposer le tout, il est conseillé de mettre à sa place une couche de membrane polymère élastique protégée contre les ultraviolets et dotée d’une armature en composite polyester ainsi que d’une grille de verre. Au fur et à mesure que l’on déroule la membrane sur votre toit-terrasse, elle sera soudée au chalumeau sur le béton.


Normalement, ce genre de membrane a une durée de vie de 15 à 20 ans, néanmoins, il serait utile d’en faire un entretien une fois l’an.